Offrir la culture en cadeau

Qu’est-ce qui est encombrant, brise facilement et perd de son intérêt après dix jours? Les jouets!

Alors, pourquoi ne pas offrir à vos petits un moment privilégié avec vous ou un autre adulte significatif à vos petits poulets? Pourquoi ne pas offrir une sortie au théâtre en cadeau?

Vous pourrez ainsi accompagner votre enfant vers la découverte de contrées lointaines, de réalités autres que la sienne ou encore lui permettre d’exprimer des sentiments qu’il a tout au fond de lui tout en aiguisant son imagination et son sens critique.

Offrez le deuxième billet à votre belle-mère (une pierre, deux coups!) pour que votre enfant vive une expérience unique avec elle. Ou au parrain gâteau. Ou achetez trois billets et proposez à votre petit d’inviter un ami! Les possibilités sont infinies! C’est abordable et unique.

Les lutins de Noël ne foutront pas le bordel chez moi

Mon fils a maintenant un peu plus de 3 ans. Je considère qu’il est maintenant assez vieux pour être conscient de la magie de Noël et donc, par le fait même, de la nouvelle tradition des lutins coquins qui foutent la maison en bordel.

Je dis « nouvelle » tradition, mais chez les Hurd, cette tradition date déjà de plus d’une vingtaine d’années.  Ma mère était avant-gardiste il faut croire parce que nous avions déjà la visite des lutins dans mon jeune temps. Traces de pas en gouache dans les fenêtres de notre chambre, miettes de biscuits soda sur le comptoir, petit mot avec pas l’écriture de ma mère (c’est ce qui a fait que j’y ai cru une année de plus quand même!), etc. Ça reste certains des meilleurs souvenirs que j’ai de la féérie de Noël.

Psst! Idées de cadeaux juste ici!

Coloriage magique à planter

 Colorie, plante et réjouis-toi quand les fleurs de ton coloriage émergeront de la terre.

Tu peux te le procurer ici.

Jouet de dentition paresseux

Le paresseux, l’animal de l’heure!

Tu peux te le procurer ici

20 raisons d’aimer le temps des Fêtes

  1. Écouter de la musique de Noël en emballant les cadeaux
  2. Prendre un bain chaud avec des chandelles et une bonne revue
  3. Cuisiner des biscuits pour le père Noël
  4. Décorer toute la maison et faire le sapin de Noël
  5. Magasiner les cadeaux de Noël. Mon truc est de laisser mon manteau et mes achats au service à la clientèle. Ça évite de ne plus s’endurer, car on a chaud!
  6. Tous les repas en famille, avec une ambiance de Noël
  7. Se lever tard en famille et se faire des crêpes en pyjama
  8. Prendre mon café en regardant les flocons tomber à l’extérieur
  9. Aller faire un bonhomme de neige ou construire un fort à l’extérieur et par la suite entrer dans la maison prendre un bon chocolat chaud maison
  10. Un bon souper fondue avec vos amis de longue date
  11. Aller marcher en forêt et admirer les arbres couverts de neige
  12. Voir chaque matin ce que le lutin de Noël a fait comme niaiserie
  13. Écouter un film en pyjama avec une doudou et du popcorn
  14. Aller se promener en voiture le soir pour voir les décorations de Noël
  15. Construire une maison en pain d’épices
  16. Aller visiter un marché de Noël local
  17. Patiner sur une patinoire extérieure
  18. Aller voir le père Noël et lui demander ce que l’on voudrait comme cadeaux de Noël
  19. Jouer à des jeux de société en famille! Uno, Monopoly, bingo…!
  20. Et le dernier et non le moindre; se coller et se dire qu’on s’aime. La vie va tellement vite, il faut en profiter ❤

Bricolages de Noël faciles avec les empreintes de pied des Petits!

Vous cherchez des idées originales pour décorer votre maison ou encore faire des cartes de Noël avec vos bambins?

Voici 4 idées de projets à faire avec vos Petits et Grands!

Noël sur 1150 km

Quand arrive la frénésie du temps des Fêtes, mon chum et moi on sait qu’arrive le temps de faire nos valises et de partir 10 jours sur la route. Parce que oui, nous venons de deux régions différentes et que nos parents y sont encore. Pour nous, le temps des Fêtes est synonyme de voiture, de route et de conditions météorologiques.

Comment ne jamais arriver les mains vides à son party de Noël

Décembre.

J’adore décembre.

J’adore Noël. Vraiment beaucoup.

Décorer la maison et recevoir est une de mes plus grandes joies.

Bien excitant, le temps des Fêtes, mais y’a toujours deux, trois partys qui arrivent à la dernière minute, où je ne veux pas arriver les mains vides.

Souvenir d’Avent

Depuis aussi loin que je me souvienne, j’adore Noël. Je compte les jours depuis le mois d’août et j’ai déjà les blues le 4 janvier. Ça remonte à loin mon histoire, ça remonte à celle de ma grand-mère qui m’a transmis sa magie. Je ne sais pas où elle l’avait prise, mais elle en a partagé beaucoup avec moi et mes parents m’ont permis de presque tout conserver ce qu’on m’a légué. Je suis privilégiée, je sais. Chez nous, d’un côté comme de l’autre, les traditions fusent et se perpétuent tant bien que mal, et ce malgré les départs des grands piliers. Certaines années ont été plus difficiles évidemment, surtout lorsque certains ne brillaient que par leurs absences. Une absence qui fait mal et qui nous rappelle que tout ça, ça nous est prêté. Le temps, ces parcelles qui filent, les moments qui sont peut-être parfois insignifiants, les traditions qui nous embêtent en grandissant nous sont prêtées.

Le jour où il me posera LA question

Mon histoire est simple. Je l’ai raconté des centaines de fois. Je suis une maman seule. Mon amoureux de l’époque, du haut de ses 30 ans, n’était pas prêt à être papa lorsque le bourgeon est arrivé par surprise dans mon ventre. Le bourgeon est resté, je suis devenue une maison unifamiliale et lui est parti.

J’ai raconté cette histoire à ceux qui me demandaient où était le papa. C’est la vérité, la version courte, mais directe. Je n’ai pas de cachette à faire. Cependant, ce petit bourgeon, maintenant devenu un petit homme de deux ans, me demandera un jour de lui raconter cette histoire, son histoire. Même si je sais que ce jour est encore loin, il me fait déjà tellement paniquer.

Prendre soin de soi

2018 s’achève et, je dois l’avouer, j’ai la langue à terre. Plus qu’à l’habitude.  L’année 2018 aura été riche en émotions de toutes sortes : joie, peine, angoisse, frustration, déception. Et vivre autant d’émotions, même agréables, ça affecte notre corps et notre tête. Notre cœur. Si on ajoute à tout ça de grands changements, la réalisation d’un projet qui me tient à cœur depuis de nombreuses années, le tout conjugué à la vie de famille, le travail, les études et les amis…  il ne reste que très peu de temps pour prendre soin de moi.