AAAAHHHHHHH le printemps! Les oiseaux qui gazouillent, les bourgeons qui se pointent le bout du nez, la réapparition du gazon (j’avais oublié que c’était un moment si heureux!), le rangement des manteaux/vêtements lourds au profit des vêtements plus légers, des p’tites laines réconfortantes aux belles camisoles colorées!

AAAARRRRGGGGHHHH le printemps! Les nez qui coulent, les enfants qui se couvrent moins même si je leur répète mille fois « En avril, ne te découvre pas d’un fil ». Les changements de température idéaux pour la propagation des microbes… Résultat : 3 grippes d’hommes ont attaqué ma demeure en 2 semaines.

Ça a commencé par le p’tit (ça commence toujours par les p’tits!), pour ensuite se rendre au plus vieux jusqu’au Papa Poule. Je suis en minorité de genre chez nous. Même le chien est un mâle. Voir ton mari grelotter de fièvre la nuit pendant que l’aîné hurle en se réveillant d’avoir le nez trop bouché qui réveille le plus jeune qui se rend alors compte de son inconfort généralisé et qui décide que toute la maisonnée se sentira de la même façon.

Trois grippes d’homme en deux semaines, c’est aussi 14 nuits. 14 nuits avec 4 h de sommeil dans le corps accumulées à coup d’une heure. Saviez-vous que 60 minutes est une des pires durées pour le sommeil? 20 minutes, c’est un power nap, 90 minutes, c’est un cycle complet de sommeil. 60 minutes c’est une torture!

4 heures de sommeil pendant 14 jours, c’est aussi un désintérêt total pour le rangement. Voulez-vous vivre dangereusement? Venez faire un tour dans mon salon; vous y trouverez un tapis de Hot Wheels prêt à vous faire manger la débarque du siècle digne de Drôles de vidéos.

3 grippes d’hommes en deux semaines, c’est arriver à la garderie le matin et voir le regard de pitié des éducatrices. C’est avoir des enfants qui veulent passer la journée chez Papi et Grand-Maman (Merci Papa et Maman!), même si la fièvre est tombée. C’est des crises dignes d’un Oscar lorsque je quitte la garderie. C’est avoir la main chaleureuse d’une éducatrice sur mon épaule pour me dire : « C’est correct, t’es une bonne mère. » (Merci Terry, Alisa et Margareth).

3 grippes d’homme en 2 semaines, c’est me dire que je ne voudrais pas être infirmière! Avoir ce sentiment 24h/24, non merci! Chapeau Maman de l’avoir fait pendant plus de 30 ans!

3 grippes d’homme en 2 semaines, c’est se demander constamment si on a assez de Tylenol pour la nuit à venir.

3 grippes d’homme en 2 semaines, c’est apprécier la troisième semaine comme jamais. Avoir envie de gambader dans un champ en fleurs, crier sur le haut d’une falaise et dormir… DORMIR! Siestes, nuits, transports en commun, toutes les occasions sont bonnes pour se remettre!