Le matin, en allant travailler, j’aime bien écouter « Bouchard en parle » au 93.3 fm à Québec. L’autre matin, l’animateur racontait que pendant ses vacances à Montréal, il avait discuté avec un couple, dont la dame était sur le point de mourir. En parlant avec eux, le couple mentionna à l’animateur de radio que depuis le début des traitements de madame, le stationnement d’hôpital avait coûté 1 500 $. Tout de suite, j’ai fait le lien avec mon amie Catherine qui, ce matin-là, devait se rendre au CHUL pour un traitement pour sa fille. Sa fille a une maladie dégénérative et doit souvent être suivie et recevoir plusieurs traitements. Je pensais à elle qui passe beaucoup de temps dans les hôpitaux. Ça en fait des sous à la fin de l’année… Plus tard dans la journée, je parle de cela avec elle et me mentionne que son très court aller-retour à l’hôpital lui avait coûté seize beaux dollars.

L’animateur en question a su que la dame avec qui il avait discuté en vacances était décédée deux semaines après l’avoir rencontré. Son équipe et lui ont donc décidé de partir une pétition auprès de l’Assemblée nationale. Comme l’émission matinale en faisait part ce matin-là, il y a plusieurs détails extrêmement fâchants dans cette situation. Si vous voulez aller jouer au casino un soir ou aller visiter un détenu en prison, cela ne vous coûtera pas un sou. Par contre, si vous être malade et devez aller faire une visite à l’hôpital ou suivre des traitements comme dans le cas de la fille de mon amie ou de la dame qui est décédée, et bien là sortez votre portefeuille. Pourtant, tous ces établissements sont gouvernementaux. Les gens qui ont besoin d’aller souvent à l’hôpital ne devraient pas avoir à payer le stationnement. Déjà que ces personnes sont vulnérables, pourquoi le gouvernement vient mettre ses mains dans les poches de ces gens? Pensez à ces personnes qui doivent souvent manquer du travail ou sont même en arrêt de travail pour combattre la maladie. Croyez- moi… Si ces gens avaient le choix, ils se payeraient un voyage dans le sud avec tout l’argent donné au gouvernement pour des stationnements d’hôpitaux. Ce qui est frustrant aussi, c’est que la CAQ avait promis en campagne électorale d’au moins réduire les frais de stationnement et rien n’est encore fait! Prenez deux minutes de votre temps pour aller signer la pétition. Un jour, ce sera peut être sur vous que la maladie tombera et vous serez content d’éviter ces frais astronomiques.