Hum, comment je te dirais bien ça… Petite montée de lait ici : NON! Je ne m’ennuie pas. Mais pas pentoute!

Je suis tannée des gens qui me demandent si je m’ennuie parce que je suis en congé de maternité. (Veuillez noter le mot en italique, parce que je ne suis pas en vacances!) Je suis plus occupée que je ne l’ai jamais été de toute ma vie! Quand j’étais étudiante en enseignement avec mes sessions intensives de 8 cours par semaine avec mes 2 jobs à temps partiel, c’était du bonbon, j’avais le temps de m’ennuyer! Quand j’enseignais à temps plein en 6e année dans Hochelaga et que je m’occupais de notre voyage étudiant à New York et du bal de finissants en même temps, j’avais le temps de m’ennuyer aussi. J’avais complètement une autre réalité.

Mais là, maintenant, en congé de maternité, avec mes 2 petits poulets, je n’ai jamais, au grand jamais le temps de m’ennuyer. Je n’ai même pas le temps de faire tout ce que j’aimerais faire en une semaine.

Qu’est-ce que je fais pendant une semaine normale?

– Je participe (quand j’ai le temps) à des matinées-rencontres entre parents dans un local tout équipé pour les enfants au Centre multifonctionnel de ma belle ville de Boucherville. Ça s’appelle La Bambinerie, si jamais ça t’intéresse, va voir leur site Internet! On sirote un café pendant que les kids s’amusent. Rien de mieux! Ils peuvent faire le bordel comme ils veulent. On ramasse tous ensemble avant de partir. Ça donne un break, mettons.

– Mon ainé de 2 ans et demi va à la Halte-Garderie 2 ou 3 jours par semaine, ça dépend de notre horaire de la semaine. Ça me permet de m’avancer dans mes choses ou de prendre des rendez-vous pendant ce temps-là. Je n’ai pas le type de petit bonhomme qui joue seul et calmement. Que voulez-vous?! J’ai un petit boute-en-train qui déplace de l’air et qui a besoin de bouger. C’est idéal pour lui de lâcher son fou dans un gymnase avec ses amis une fois de temps en temps. Et puis, faire un petit arrêt à l’épicerie avec mes minis, on oublie ça. Avec le bébé dans la coquille et l’autre dans le panier, il me resterait de la place pour une pinte de lait; en plus de l’énergie inutilement dépensée pour ça, on repassera.

– Je m’occupe beaucoup de ma grand-mère qui est seule dans sa maison. Je profite de sa présence au maximum. Elle est si précieuse pour moi depuis toujours.

– Je joue avec mes enfants, je leur apprends plein de trucs. On dessine, on bricole, on fait des exercices. Aussi, on fait les tâches domestiques ensemble, on les transforme en jeu et on met de la musique. Je m’occupe d’entretenir la maison, faire les repas, le lavage, les choses normales, quoi! Mais je ne passe pas la majeure partie de ma vie à faire ça.

– J’en profite pour voir mes amis aussi. Ce temps précieux pendant lequel je peux m’arrêter et souffler sans être prise dans le stress du train-train quotidien métro-boulot-dodo, eh bien je l’utilise au max.

Alors, vas-tu me demander encore si je me suis ennuyée cette semaine mon cher?