Prendre ça relax, l’été?

 

juin_joellep_sportete1

L’été, l’été, l’été c’est fait pour jouer…Mais non, pas de retour en enfance aujourd’hui avec cette introduction à la Passe-Partout. Jasons plutôt de ces activités qui sont synonymes pour nous de saison estivale.

Alors que pour certains l’été c’est la saison de la balle, du soccer, du deck hockey, du volley ball, de la course à pied, name it, papa poule lui joue à la crosse.

juin_joellep_sportete2

Là je sais que vous pensez à ces périodes d’éduc au primaire avec une mini crosse en plastique et que c’est plaaaaate mais…. non!

Tout le monde sait que le hockey est le sport national d’hiver au Canada, mais je ne connais pas grand monde qui sait que lacrosse est le sport national d’été; ben oui! Vite de même là, côté jeu, ça ressemble à un mixte entre hockey et basket, mais avec des tirs au but obligatoires aux trente secondes. Ok oui …. Il y a aussi des moments un peu violents…. à l’occasion.

Mon chéri est un mordu, un accro, un amoureux fini de ce sport.

La saison étant très brève (les surfaces de jeu utilisées sont les patinoires lorsqu’il n’y a pas de glace en été), elle est intense. Pas seulement pour les joueurs, mais aussi pour les blondes/femmes/enfants/parents de joueurs qui suivent l’action dans la ligue.

Nous habitons dans une petite ville. Tout le monde se connait. Quand je sors avec mes deux mecs, c’est IMPOSSIBLE que le sport ne vienne pas sur le sujet. Tsé, quand y est 22 h 30, qu’on part du resto et que j’installe le p’tit dans son siège, pis que tu te mets à parler du match de la veille…. Sérieux LÀ j’ai envie de te dire décroche pis enwayeeee à maison (ok je l’ai dit). Ou encore quand chéri reçoit 1 030 494 textos à ce sujet pendant qu’on soupe, là encore je trippe un peu moins. Ah et j’allais oublier les chandails…. Les chandails de matchs, c’est chéri qui les ramènent à la maison, puants et jetés dans une poche de sport…. Et il faut les laver CHAQUE semaine. OK je l’avoue, je ne les lave pas, c’est lui qui le fait parce qu’après tout… c’est son équipe.

Par chance, il y a d’autres mamans poules dans l’équipe qui elles aussi initient leurs poulets au sport en les trainant dans des arénas (en passant, l’été, il fait chaud dans un aréna. Ça pue aussi parfois!).

Bon vous avez compris, nos étés sont donc planifiés selon la saison de lacrosse, qui dure trois mois. Bien que ce soit notre premier été avec notre p’tit mec, je sais déjà qu’il est hors de question de se prévoir des simili-vacances avant le mois d’août; c’est comme ça chez nous. Comment ça se passe chez vous? Est-ce vous, papa poule ou les poulets qui pratiquez un/ des sports d’été? Comment arrivez-vous à conjuguer le tout? (la vie, le travail, le sport, faire autre chose que du sport?)
PhotoJoellePetit

JOELLE P.

Le beurre et l’argent du beurre

 

Oui, je l’avoue : je suis une éternelle insatisfaite! Toi aussi? Ah ben bienvenue dans l’club! Voici ta carte de membre :

membership-685021_960_720MélanieRoy

Non mais, ce n’est pas facile de vivre comme ça! Comprenez-nous bien, nous qui vivons dans le manque : on a tout ce dont on a BESOIN, mais on en veut PLUS! Donc, ce qui nous entoure n’est jamais exactement comme on voudrait. Surtout parce qu’on est bonnes pour se comparer aux autres. Pour ma part, je vois souvent chez les autres la vie que j’aimerais avoir. Et là je me lance mentalement dans mille et un projets, puis je fais frénétiquement des listes. J’ai une liste de rénovations pour rendre la maison comme dans les magazines; même chose pour les fleurs dans la cour; une liste d’activités pour pouvoir moi aussi dire « oui je suis allée là, oui j’ai fait ça »; une liste de passe-temps que je suis loin d’avoir le temps de faire; une liste de livres que je veux lire, tsé, comme si je ne possédais pas encore assez de livres qui n’attendent que ça, être lus; une liste d’achats à la pharmacie (vernis à ongles, nouveau produit pour les cheveux, maquillage… des choses nécessaires à mon bien-être psychologique quoi!) et j’ai même une liste pour la quincaillerie! Non non, pas pour des outils, voyons (ça, c’est la liste de mon chum)! Il y a généralement de jolis objets dans la section saisonnière, surtout pour l’été, qui m’aident à rendre ma terrasse imaginaire parfaite!!

postit-note-buy-now-1532976MélanieRoy

Vivre toujours dans l’attente de cocher les items sur ces fameuses listes, c’est épuisant! Il faut toujours surveiller le portefeuille pour ne pas qu’il saute sur lesdits objets et que tous les deux se sauvent jusqu’à la caisse, carte de crédit en main. Car oui, Miss carte de crédit peut facilement devenir ma meilleure amie! Miss marge de crédit aussi!

Ceci dit, je vous rassure, je réussis quand même bien à me contrôler. Je magasine beaucoup en ligne, après de nombreuses minutes à analyser savamment ce qui me plairait, je mets une tonne d’items dans le panier puis je ferme le tout sans finaliser la transaction. Je fais beaucoup d’économies. Mon truc pour me retenir : je suis lâche, je ne veux pas aller chercher ma carte de crédit qui est dans mon portefeuille qui est dans ma sacoche qui est dans l’entrée de la maison. Moi je suis dans le sous-sol, c’est loinnnnnn! Et pour les achats en magasin, j’ai souvent mon chum à côté qui me dit : en as-tu vraiment besoin? Parfois je lui réponds « oui », car je sais que ça me fera du bien, surtout si on est à la pharmacie! Sinon, je me résigne. Et après je suis contente, car c’est vrai que la plupart du temps je n’en ai pas besoin.

shopping-cart-1467039_MÉlanieRoy

Par contre, être insatisfaite peut aussi avoir de bons côtés, car je cherche toujours à changer, améliorer ce qu’il y a autour de moi. Ça fait comme un vent de renouveau à petit prix!

PhotoMelanieRoy-2

MELANIE R.

Envers et contre tous

(Je spécifie en débutant que j’ai un énorme respect pour les mamans qui choisissent d’allaiter.)

Un titre qui fesse n’est-ce pas? J’ai pris la décision volontaire, consciente et réfléchie de ne pas allaiter. Est-ce que cela fait de moi une mauvaise mère? Je dois avouer que lorsque ma première est née, avec toute mon insécurité de maman débutante, j’ai dû constamment me justifier. En fait, ma p’tite poule n’était même pas née que déjà je subissais la pression.

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu :
-« Tu ne veux pas ce qu’il y a de mieux pour ton enfant? »
-« Tu n’es sûrement pas consciente de tous les bienfaits du lait maternel. »

Eh oui! Je voulais le meilleur pour mes p’tites nanas. Pour moi, le meilleur n’était pas l’allaitement. Juste devoir penser à allaiter m’angoissait littéralement. Je paniquais. C’était au-delà de mes forces, je ne pouvais juste pas. J’étais parfaitement consciente aussi des bienfaits du lait maternel. J’avais fait mes devoirs de maman et lu et relu sur le sujet.

Peut-être est-ce une décision égoïste de ma part, mais oui j’ai pensé à moi. Je me suis dit que mes poulettes seraient sûrement plus heureuses de boire au biberon avec une maman sereine et heureuse que de boire aux seins avec une maman angoissée et malheureuse. Donner le sein aurait été pour moi une corvée, un mal nécessaire et nourrir mes petites poules dans ces conditions, je ne le voulais pas.

juinphoto_melanieparadis1

Papa était à l’aise avec cette décision, il était même heureux de pouvoir partager avec ses cocottes des petits moments. Il aimait se retrouver seul avec elles à 2 h du matin, il se sentait plus impliqué. Il voulait lui aussi créer un lien d’attachement avec ses p’tites poules.

Est-ce que je crois que mes poulettes sont différentes des autres enfants, de ceux qui ont été allaités? Vraiment pas!

L’allaitement devient de plus en plus le choix naturel. Ce que je déplore, c’est que lorsque l’on déroge de ce choix, on devient des renégats. On se fait tellement juger.

Ce que je prône : la liberté de choix et le respect du choix.

Une maman imparfaite qui a choisi le biberon 3 fois plutôt qu’une…

MELANIE

Mélanie P.

Le jardinage

L’été, belle saison pour profiter de dehors, pour prendre du bon temps sur le patio avec une bonne coupe de vin blanc à la main, mais aussi pour jouer dans nos plates-bandes.
Depuis que l’on est propriétaires, on a le plaisir d’entretenir notre terrain et de créer des paysages fleuris. Je me confesse, moi Isabelle, n’ayant aucunement le pouce vert et menant à la mort toutes les plantes d’intérieur, j’aime jouer dans mes plates-bandes. Et à ma grande surprise et à celle de mon chum également, les plantes dehors sont soit tenaces ou bien mon talent est centralisé ailleurs que dans la maison, car elles vivent et grandissent! Bref, j’aime ça et mon estime n’en est que renforcie!
J’avoue toutefois avoir eu de l’aide… Merci à mes beaux-parents de nous avoir guidés! Cette année, on s’est dit qu’on n’ajoutait aucune autre plante aux plates-bandes existantes. Ayant négligé leur entretien l’été dernier avec un petit poulet de 1 an, on préférait concentrer notre attention sur lui cet été. L’arroser, lui donner un peu d’engrais, lui arracher quelques mauvaises herbes… #MamanImparfaite. Plus sérieusement, puisqu’il a reçu son nécessaire de jardinage de « Papapa » et « Mamama » (lisons ici grand-papa et grand-maman) on initiera notre p’tit mec au jardinage. Premier contact avec le potager : piétiner la terre, se remplir les sandales de celle-ci et ultimement la jeter partout sauf dans le potager.
20160518_154408~2IsabelleHébertLamoureux_
Bien que ce ne soit pas un projet qui démontre des résultats instantanément, je crois que ce sera un super projet estival pour un poulet frit d’amour de 2 ans. Je l’imagine déjà arracher sa première carotte (qui ne sera sûrement pas plus longue que ses doigts, parce qu’arrachée trop tôt) avec des étincelles de fierté dans les yeux. Ce sera de beaux moments à passer avec lui, une belle routine d’été à entretenir et de magnifiques souvenirs à cultiver.
plate bande_Isabelle HL
Mon poulet ne le sait pas lui que je suis poche avec les plantes. Mon poulet voit une maman pleine de bonheur qui partage une passion estivale avec lui et qui en ressort les mains sales.
Avez-vous des moments précieux d’été avec vos poulets et poulettes? Ou allez-vous en instaurer cet été?!

ISABELLE

ISABELLE H.

La beauté du monde

 

Une scène d’un film m’avait particulièrement marquée, il y a de cela peut-être une dizaine d’années, peut-être moins. Le personnage découpait, chaque jour, les bonnes nouvelles des journaux et les conservait précieusement. Elle conservait les bonnes nouvelles pour se rappeler que le monde peut être beau; chose que l’on oublie parfois.
La beauté n’est pas que physique. Je l’ai constaté une fois de plus l’autre soir au Gala Les Olivier, comme je l’avais constaté lors des manifestations contre la hausse des frais de scolarité au printemps érable. Plusieurs peuvent être contre ces démonstrations d’anticonformisme, mais n’est-il pas magnifique notre peuple, lorsqu’il se tient debout? C’est beau; c’est beau de voir ces gens ne faire qu’un pour défendre leurs idéaux.
JUIN_LABEAUTÉDUMONDE_PHOTO1KIMBÉLISLE

C’est beau de voir les gens oublier leurs différences et s’unir sous un même « combat », celui pour avoir ce qu’il y a de mieux pour nous; pour nos enfants. Parce que des différences, il y en a. Nous sommes tous différents, dans nos détails ou notre intégralité.
Humans of Montreal (Portraits de/of Montréal sur Facebook) met en relief cette hétérogénéité qui fait de notre ville, une beauté. Ce photographe présente du « vrai », de l’amour, de la tristesse, des gens qui sont sortis du système, et donne l’opportunité de se débarrasser de nos œillères de préjugés face à certains marginaux.
Charlie, je veux que tu te rappelles des lignes qui suivront.
La marginalité n’est pas un défaut. Tu es petit et tu ne le sais pas, mais la société est faite telle qu’il est presque impossible de se défaire de la pression pour satisfaire certains standards de beauté et bien que tu sois un garçon, tu n’y échapperas probablement (malheureusement) pas.
Cependant, je ferai tout pour te transmettre mes valeurs, celles qui permettent de rêver et d’apprécier le bonheur et le « beau »; celles qui nous laissent voir avec nos yeux encore pleins de cette naïveté que toi, en tant qu’enfant, tu as encore.
S’il te plaît mon cœur, prends le temps de lever la tête et de reconnaître ou de découvrir ce qui t’entoure. Prends le temps d’apprécier chacune des notes d’une chanson, de les sentir résonner dans tes oreilles. Prends le temps de t’arrêter, parfois. Apprécie la différence, défends-la. Laisse-toi émouvoir par le bonheur des autres, comme par le tien. Aide ceux que tu peux aider et offre ton sourire à tout le monde; même ceux qui semblent ne pas le mériter… Tu ne connais pas leur histoire. Sois humble. Sois ouvert d’esprit.
Mais surtout, n’oublie jamais que tu es toi-même unique et que nous sommes tous humains.

http://portraitsdemontreal.com/

 

kim2

KIM B.

Y.O.L.O.

Durant ma première année de maman poule, je me suis repliée sur moi-même. J’ai ce genre de réflexe « animal blessé » qui se cache pour panser ses plaies. Bon, ma comparaison est un brin intense, mais ce que je veux dire par là, c’est que je suis la fille qui va argumenter avec la petite voix anxieuse dans sa tête plusieurs fois avant d’aller formuler clairement sa pensée angoissée à un vrai être humain. Avec les hormones de grossesse, on dirait que cette voix-là se manifestait souvent pis qu’elle argumentait fort. C’est souvent épuisée de ce combat que je finissais par m’épancher à mon amoureux. Chaque fois, il me regardait avec les yeux écarquillés d’un pug devant de la bouffe en canne et me disait calmement : Arrête de te taper sur la tête, tu es une maman parfaite pour Romy. Ça calmait cette voix vicieuse pour quelques jours. Maintenant que le tourment hormonal s’est calmé, je suis plus lucide (well j’essaie ha!ha!). Je suis capable par moi-même d’envoyer valser les mauvaises pensées et là je regarde ce papa poule/poulet (je ne sais pas trop comment gérer le masculin de ça…Coq?

JUINDSCN2615_MAGALI

Bref, adaptation libre ici pour tous), faire rire notre p’tite nana et je me sens juste tellement nounoune. Pourquoi les mamans ne sont-elles pas plus comme les papas? (Pas complètement parce que bonjour la fin de l’espèce avec l’absence de danger du « je peux ouvrir ma bière avec mes dents » ça, c’est juste non les gens!). Je veux dire, simplement plus chill. Donner du concombre comme légume 3 repas de suite c’est correct. L’habiller pis que ça ne fit pas, c’est de l’art abstrait! Ne pas lire de livres/sites/commentaires sur le développement et croire un après-midi de temps que ton enfant est autiste parce qu’il fuit ton regard cette journée-là. Ne pas ressentir de la culpabilité régulièrement quand quelqu’un dit quelque chose en lien avec ton enfant en pensant que c’est un message crypté pour te juger. Ne pas se sentir analysé par ces confrères de paternité. Bref, juste être là dans le moment présent, apprécier le temps avec son enfant et ne pas prévoir les 6 000 scénarios possibles d’avance. Un papa, ça agit rendu au pont à traverser, ça n’angoisse pas 2 mois avant un évènement X…Mon chum, je l’admire pour sa « zénitude », son cœur énorme pis sa patience.

JUINDSCN2148_MAgali

Tous ceux qui me connaissent savent que mon Francis va sûrement être canonisé à sa mort pour avoir survécu à notre couple et à ma maternité. Je me pensais tellement plus prête que lui, mais finalement c’est lui qui a les reins les plus solides. Merci d’être un si bon « papatissier » pour notre fille, un sédatif pour mon angoisse et un amoureux patient qui vogue sur la mer des mes tourments toujours en sifflotant (même si j’hais ça quand tu siffles!). Après 10 ans je me doutais bien que je ne t’avais pas gardé dans les parages pour rien, bonne première fête des papas, je t’aime!

PhotoMagaliLoiselle

MAGALI  L.

RUE TABAGA

 

 

C’est en flânant tout bonnement sur le Net que je suis tombée sur cette magnifique, MA-GNI-FI-QUE affiche géante à colorier agrémentée de personnages pas mal farfelus tout droit sortis d’un monde un peu fou! C’est là, à cet instant précis, que je suis tombée en amour avec Atelier rue Tabaga! C’est là que mon cœur d’enfant a aussi eu envie de posséder une de ces belles affiches! (parce que oui, mon fiston étant trop petit pour la colorier, j’ai sincèrement songé à en acheter une pour moi!)

JUIN_ATELIER RUE TABAGA_MARYSE FILION_2
Évidemment, j’ai eu envie d’en savoir davantage, de voir s’il y avait d’autres produits similaires, parce que les dessins me plaisaient beaucoup et que je leur trouvais un petit quelque chose de bien particulier! Alors, en un clic, je me suis retrouvée sur la page de cette talentueuse artiste. Ça donne envie d’en savoir plus, hein?! Super, je suis là pour combler votre besoin! Mais je vous avise, coup de cœur garanti!
Petite entreprise 100 % québécoise, c’est Marie-Pier Martineau, illustratrice de métier et maman (mamentrepreneure comme elle le dit si bien sur sa page Etsy!) qui est derrière tout ça! Et toute une illustratrice! D’ailleurs, je me demande toujours comment il se fait que nous n’ayons pas vu ses dessins bien avant! Un talent évident!
Que ce soit pour une fête d’enfants (cette idée, je l’aime!), pour colorier en famille ou entre amis, l’affiche géante (La festive ou encore L’originale) est parfaite! Il y en a pour tous les goûts dans ce gros « party »: cactus, sirènes, ananas, pandas, etc.! Vos petits artistes seront comblés!

JUIN_ATELIER RUE TABAGA_MARYSE FILION_3
Une seconde affiche géante a fait son apparition après le succès connu par la première : celle des chats rigolos, petits ou gros! Puis une troisième, une ville aux nombreux chemins menant à des maisons qui donnent l’eau à la bouche! (oui oui, des maisons en forme de gâteaux, de sandwichs, de cupcakes, etc.!! Où se trouve cette ville que j’aille y passer mes vacances?!) Une affiche a également été créée à l’effigie des personnages de « Veille sur toi », une autre belle entreprise québécoise à découvrir!
Le petit monde de Marie-Pier compte également d’autres produits dérivés. J’ai craqué pour les jolis tatouages temporaires « Wow la bonne pêche! » signés par Pico tatouage aux couleurs tout droit sorties du monde des marins, ils charmeront vos cocos, assurément! Marie-Pier offre également de jolis autocollants pour la voiture « Petites bêtes à bord! » si attachants. Ils affichent de jolies couleurs et des personnages très « in » (renards, castors, famille de cerfs). Vous retrouverez aussi quelques autres produits, allez fouiner, ça en vaut la peine!
En bonus vous savez quoi? C’est vraiment, mais alors là vraiment abordable pour un si joli travail!
La devise de la compagnie :
Rue Tabaga : ImAge+ MAgie= ImAgInE!!

Comme dirait ma mère quand elle se pâme devant des décorations de Noël: « Ça fait rêver! »

Pour entrer dans le monde farfelu d’Atelier rue Tabaga :
https://www.etsy.com/ca-fr/shop/AtelierRueTabaga
https://www.facebook.com/atelierruetabaga/?fref=ts

Photo_MaryseFilion

MARYSE F.

l’événement Central Pop

Le samedi 4 juin dernier avait lieu l’événement Central Pop, à Drummondville. Un événement qui regroupe une centaine d’artisans et ce, pas très loin de chez moi? Eh oui il fallait absolument que j’aille y faire un tour et ce, malgré mon budget rikiki de femme en fin de congé de maternité.

C’est donc avec mon petit poulet installé dans son fidèle porte-bébé, ma mère et ma belle-sœur pas mal enceinte que nous sommes arrivés à peine une vingtaine de minutes après l’heure d’ouverture officielle; la place était déjà bondée de monde! Heureusement, dame nature était du côté de l’organisatrice qui a eu une journée parfaite pour ce beau rassemblement.

J’avais déjà mentionné à ma mère que j’aimerais bien adopter Maurice, le chien saucisse de l’Atelier Cheval de bois….. Je suis tombée en amour avec lui l’automne dernier et j’ai regretté maintes fois de ne pas l’avoir acheté. Nous devrons attendre la fin juillet pour le sortir de son sac, mais nous aurons un nouveau compagnon dans quelques mois. Nous nous sommes aussi procuré le hochet multicolore pour mon neveu à venir à la fin de l’été. Pour leur boutique Etsy, c’est par ici : https://www.etsy.com/ca-fr/shop/LAtelierChevaldeBois/items

Étant donné que poussettes, familles et porte-bébés étaient au rendez-vous, la circulation était un peu difficile, en plus de la chaleur et de mon p’tit mec qui collaborait moyennement alors je n’ai pas pris touuuuuuuuut le temps souhaité pour jaser et découvrir les créateurs; mon coup de foudre va toutefois à Laucolo et à ses magnifiques illustrations; nous en avons d’ailleurs acheté deux soit celle avec les courges et celles des fines herbes. Venez voir ce qu’elle fait par ici https://www.etsy.com/ca-fr/search?q=Laucolo

J’en ai aussi profité pour sentir les chandelles de Blanc Soya qui, sincèrement, sentent le ciel. Je les mets sur ma wishlist.

Finalement, ma belle-sœur en a profité pour terminer les achats pour la déco de sa chambre de bébé : housse de coussin par Cabin Studio https://www.etsy.com/ca-fr/shop/CabinStudio , des autocollants muraux par Rock your wall https://www.etsy.com/au/market/rocc_your_wall et une doudou de Little marine design.

centralpop_joelle_juin

De son côté, Sarah, une autre mamannn poule, a également eu plusieurs coups de cœur, mais puisqu’il faut parfois faire des choix, voici ses achats : un pantalon évolutif par Mes craquants crocos (https://www.facebook.com/Mes-Craquants-Crocos-1647245515559548/), une casquette Headster kids (http://headsterkids.myshopify.com/) et une camisole Kira kids, tous deux provenant de la boutique Miss n Mo (https://www.missnmo.com/) . Sur sa wishlist figurent les coussins de Cabin studio, les caches-couches/t-shirt de Hochet gaga, les cartes de souhaits de Darvee et les lampes de l’atelier Ka.

centralpop_sarah_juin

Et vous, quels ont été vous coups de cœur ainsi que vos achats à Central Pop?

PhotoJoellePetit

JOELLE P.

Allaitement en public : Yay or Nay?

La semaine dernière, une femme s’est fait demander de se déplacer pour aller allaiter son enfant loin des regards de certaines personnes qui se sont plaintes de la situation. J’ai beau essayer de comprendre leurs arguments, mais je n’y arrive tout simplement pas. Je dois avoir l’esprit trop fermé pour les comprendre faut croire!
o-PUBLIC-BREASTFEEDING-Steph
Alors que j’écoutais une émission de radio qui était dédiée à ce sujet chaud, un auditeur appelle et compare l’allaitement à uriner en public, c’est naturel, mais ça ne se fait juste pas. J’étais sans mots, et c’est assez rare que ça m’arrive. Mais quel con. Qu’on soit à l’aise ou non, c’est une question personnelle, mais de là à comparer l’action de nourrir son enfant à celle d’uriner en public, c’est non! On peut avoir une amende pour uriner en public, on a eu notre leçon avec Joël Legendre!
Pour ma part, j’ai allaité ma fille durant ses six premiers mois de vie par choix. Ce choix ne m’a pas été imposé par quiconque, ma fille prenait bien le sein et le sevrage s’est bien fait. Quand on allaite, on ne décide pas quand c’est le temps de nourrir notre enfant, c’est plutôt lui/elle le boss. Alors, ça se peut qu’il ait faim à l’épicerie, lors d’une virée shopping ou en plein party avec des amis. C’est ça, la vie. Je n’impose à personne de me regarder allaiter, alors si ces personnes se sentent offusquées par ce geste, qu’elles regardent ailleurs!

ImageallaitementSTEPH
Je trouve déplorable qu’on tolère que les hommes se promènent torse nu dans la rue et même dans certains magasins en période estivale, mais qu’on puisse trouver inconcevable qu’une femme se découvre un bout de mamelon pour nourrir son poupon. On veut en voir des boules, par exemple! Oh que la société aime ça, des gros seins pour vendre n’importe quoi, mais des gros seins remplis de lait maternel…ewwwwww ça c’est dégueulasse. C’est n’importe quoi! Comme dirait Marie-Chantal Toupin, « si tu ne veux pas me voir allaiter, tu n’as qu’à me regarder dans les yeux! »
Chin Chin

STEPH

STEPH V

TOP 10 <>

 

10-

Maman veut me mettre de la crème solaire! Je hurle, je feins la souffrance, je cours et, lorsque je n’ai pas réussi à décourager maman, faire une crise en se roulant par terre reste la meilleure solution.

9-

Maman veut me mettre une casquette suite à mon refus de mettre de la crème solaire. Voir le numéro 10 pour les solutions.

8-

Mes parents ne veulent pas que je mange des guimauves comme déjeuner! Ce qu’ils sont vieux jeu!!! Astuce pour bébé : Regarde bien tes parents et choisit celui qui semble le plus fatigué. Talonne-le et ne le lâche pas pour obtenir une guimauve. Il y a de bonnes chances qu’il décide d’ouvrir le sac et de te donner une guimauve à l’insu de l’autre parent juste pour un moment de silence.

7-

Aujourd’hui, j’ai décidé que je n’aimais pas le spaghetti. Fin de la discussion.

6-

Lors du souper, je demande une cuillère en disant que je suis un bébé. Suite à l’obtention de l’objet cité plus haut, demander une fourchette en hurlant que je suis un grand garçon. Répétez cette étape lors de tous les repas et chaque jour, vous obtiendrez plus de chance d’épuiser un des deux parents et ainsi obtenir une guimauve au déjeuner. * Se référer au numéro 8 pour plus d’explications.

5-

Ma mère ne veut pas que je rentre une clé USB dans le derrière de mon chien. Solution : hurler et vouloir mordre le chien. *Note de l’auteure : « True story… »

Emilie_photochien_Top10_juin

4-

Je soupçonne ma mère d’avoir été dans les services secrets russes et d’avoir appris cette ignoble méthode de torture qui consiste à me laver les cheveux et ainsi oser me mettre de l’eau dans les yeux… Hurler de douleur semble la meilleure solution pour que mes parents espacent les journées entre les lavages capillaires. Surtout l’été, j’ai entendu dire que les mamans fermaient les fenêtres lors de nos crises pour ne pas avoir l’air d’une mauvaise mère…

3-

Refuser catégoriquement que Papa me lave, m’essuie à la toilette, me coupe mon repas et souffle dessus et/ou toutes autres tâches connexes. Papa ne sert qu’à me lancer dans les airs et me faire rire. Toujours hurler et demander maman. N’oubliez pas, une maman épuisée est une maman facile à manipuler! Go les bébés, on ne lâche pas!

2-

J’ai la jambe engourdie et maman refuse de me mettre un « plaster »… Je commence sérieusement à douter de son jugement. Elle me dit que « ça va passer tout seul et de bouger mon pied ». Je préfère me lancer par terre et rouler sur moi-même!

1-

J’ai fait pipi sur ma doudou et maman ose la mettre dans la laveuse. Donnez tout ce que vous avez, elle n’a pas le droit!

Bien sûr, à la fin de la journée, donnez toujours un câlin à votre maman et à votre papa en leur disant que vous les aimez. On n’a pas toujours des journées parfaites, ma maman n’est pas toujours patiente et j’avoue que parfois, je pousse un peu trop loin mes crises, mais on s’aime tellement!

emib

EMILIE