La Boutique Attraction : des activités pour tous à moindres coûts

La semaine dernière, j’ai fait une superbe découverte par l’entremise d’une amie : La Boutique Attraction. Tu en as déjà entendu parler? La Boutique Attraction est un site Web sur lequel tu retrouveras une sélection de diverses activités à au moins 50 % de rabais. On aime! Avec les vacances estivales, on est souvent à court d’idées et le budget peut se faire plus serré… La Boutique Attraction est alors parfaite pour s’amuser aux 4 coins du Québec et faire de véritables économies.

Just go with the flow…

  • « Oh! Mais quel adorable petit garçon! »
  • « Il a des beaux yeux bleus ce petit, il tient cela de papa? »
  • « Il aime jouer avec un ballon, oh! papa doit être heureux? »

Pourquoi? Pourquoi, lorsque nous avons des enfants, les gens nous parlent autant? J’habite sur la même rue depuis plus de vingt ans. Le troisième voisin, je sais très bien qui il est, il ne m’a quand même jamais salué en passant devant ma maison. L’autre jour pourtant, je le vois à l’épicerie alors que je suis avec mini… Il m’a jasé de ses enfants pendant un bon dix minutes, jusqu’à ce que je lui dise que je connaissais bien ses trois fils, je jouais avec eux au ballon quand j’étais petite…

Amitié d’adulte

Moi, j’ai pas beaucoup d’amies, sûrement dû au fait que je suis un peu sauvage et désagréable, comme disent certains. Avec l’âge, j’ai dû faire du ménage. Je me suis éloignée des ceux toxiques, de ceux toujours « dans marde », de ceux que tu as sortie de « dans marde » qui sont pas là quand toi t’es « dans marde », de ceux hypocrites, de ceux profiteurs. Bref, mon cercle a bien rétréci.

Et j’ai le goût de vous en parler. L’amitié vraie, celle-là!

Sexe du bébé… «Ton chum doit être content!»

Vous commencez à me connaître un peu, les gens m’énervent. Trop souvent de jugements portés par manque de jugement. Trop de commentaires passés qui se passent de commentaire. À cet air du je-me-moi, sache que je m’en torche que tu n’aimes pas le nom de mes enfants. Que tu trouves qu’un chandail rose, c’est pour les p’tites filles. Que de leur donner du McDo une fois de temps en temps c’est le démon. Mais LA phrase que je ne suis plus capable d’entendre c’est : « Ton chum doit être content!»

Une crise d’angoisse en pleine nuit

Faire des crises d’angoisse on va se le dire, ce n’est tellement pas plaisant. MAIS faire une crise d’angoisse la nuit, quand ton petit poulet est sur le bord de se réveiller pour réclamer son boire, c’est encore moins plaisant et encore plus stressant.

Merci Anick

Je m’excuse, je suis bien familière, alors qu’on ne se connait pas. Ce que je connais de toi, c’est ton métier d’actrice et tes textes récemment publiés. Et pourtant, chaque fois que je te lis, j’ai l’impression que c’est une amie qui me raconte son petit bout de vie un peu plus rough.

Netflix et popcorn

Aujourd’hui, la spontanéité et la liberté me manquent.

Avant d’être maman, je ressentais un genre de buzz du printemps où j’avais l’impression de renaître. J’avais un trop-plein d’énergie mélangé à de l’énervement lié à l’arrivée du beau temps. Cela faisait de moi un genre de poule pas de tête qui part d’un bord et de l’autre, avec une soif de respirer de l’air frais, de prendre du soleil et de faire tous les trucs que mon hibernation m’empêchait de faire! Je n’aime pas l’hiver où je deviens une herminette qui fait des soupes pour retrouver un peu de chaleur!

Mon premier bébé

Ton papa et moi, nous sommes allés te chercher il y a de ça déjà presque 10 ans. 10 années! J’arrive à peine à croire que tout ce temps est passé depuis ton arrivée avec nous. On t’a apporté partout avec nous, tu nous suivais dans toutes nos folies. On t’aimait tellement et tu nous le rendais bien!!! On était une belle famille tous les trois. Ton papa et moi on savait bien qu’on voudrait avoir des enfants un jour, mais en attendant tu étais notre gros bébé à nous. D’ailleurs je savais déjà que ton papa serait un papa gâteau avec nos futurs enfants, car il ne pouvait pas te refuser grand-chose. Même pas le fait de te faire dormir entre ses jambes, dans notre lit, même avec tes 70 livres de poil.

S’aimer avec des enfants

C’était un chaud samedi de juillet 2012. Tous avaient le cœur à la fête, rue St-André. Charmante compagnie, sélection musicale d’enfer, je me souviens m’éclater au Jack-7 up et toi, tu danses, le désormais classique des genoux. On jase un peu, tu me fais surtout vraiment rire et je t’ai dans la mire. La soirée tire à sa fin, tu annonces ton départ et ton intention de prendre un taxi…déterminée à saisir l’opportunité qui s’offre à moi sur un plateau d’argent, je t’offre de te raccompagner prétextant que Rosemont est sur mon chemin (j’habite à ce moment sur la Rive-Sud)! Arrivés à destination, tu m’invites à prendre un verre, j’accepte! Sur ton balcon, cachés sous les branches d’un arbre majestueux, on parle sans filtre, on s’ouvre drôlement pour une première fois. Ce moment est particulièrement agréable et intense. On se regarde, se disant que nous ne cherchons pas d’attache, on s’embrasse. Il n’en fallut pas plus pour mettre le feu.

Pourquoi je veux amener mes enfants au théâtre

Pour quelqu’un travaillant dans le milieu des arts de la scène, printemps rime souvent avec dévoilement. C’est au printemps que les salles de spectacles annoncent leur programmation pour l’année suivante. Pour les amateurs de théâtre, chanson, musique, humour, cirque, etc., c’est l’occasion de découvrir ce qui sera offert et quelquefois se planifier des sorties en amoureux, entre amis. Saviez-vous qu’il y a, partout au Québec, des salles qui offrent des spectacles jeune public destinés aux écoles et/ou aux familles?