Faire la police pour les enfants des autres

Les vacances viennent de se terminer. Ça signifie qu’en tant que parents de 2 enfants, on a fait des sorties familiales. Ce qui signifie qu’on a dû côtoyer d’autres familles ayant eu la même idée d’activité que nous. Ce qui veut dire que ma patience a été rudement mise à l’épreuve, car je vous l’annonce, ce n’est pas parce qu’on a les deux décidé d’aller voir le Père-Noël en plein été qu’on élève nos enfants pareils! Ho Ho Ho que non!

Mousse aux fraises

Quand on sort cueillir des fraises, on s’entend qu’on a souvent les yeux plus grands que la panse…  et on se retrouve avec une quantité phénoménale de fraises à équeuter, nettoyer, couper, congeler…  sans compter le temps que ça prend!

Cette recette, ma maman la faisait chaque été quand j’étais enfant, surtout quand on recevait de la visite, en accompagnement avec un gâteau.  Je l’ai faite dernièrement pour mon fils, à mon tour, et c’était pour accompagner un gâteau à la vanille et une crème pâtissière…  Bref, un dessert frais, mais… calorique! 😉  Heureusement, la mousse rachetait un peu le nombre de calories du gâteau et de la crème pâtissière!  Petits et grands en redemanderont, parole d’Audrée!

Déracinée

Je suis d’ici, mais je viens d’ailleurs.

J’ai grandi dans un pays en guerre.

J’ai vu senti la peur et la souffrance; la pluie de missiles était ma berceuse.

J’ai vécu une partie de mon enfance dans l’insécurité, autant au niveau de l’infrastructure de notre maison qu’au niveau du système de santé, de l’économie et de l’emploi.

J’ai vu la mort, oui, de la fenêtre de ma chambre j’ai vu l’obus tomber sur la maison voisine; la force de l’impact a fracassé les vitres de notre maison me laissant figée devant la scène d’horreur incapable de bouger ou de crier. Tout le voisinage était à la recherche de survivants dans les décombres. Je n’avais que 9 ans et le lendemain, je devais aller à l’école. Ce mode de vie était « normal » pour un peuple en guerre. En pénurie d’espoir, mes parents ont décidé de quitter mon pays avec le rêve d’un avenir meilleur pour eux-mêmes  et la famille.

Je me rappelle de ma famille, leurs yeux mouillés de pluie, la pluie de l’adieu.

Produits de beauté : mon top 5

Travaillant dans le domaine de la beauté depuis près de 15 ans, je me donne le droit de vous faire part de mes coups de cœur, toutes catégories confondues. Bonne lecture! Let’s start!!

#5 : Lingettes démaquillantes de Lise Watier

100 % coton biodégradable et plus d’ingrédients naturels. Démaquillent hyper bien, sans agresser la peau. Formulées avec de la camomille qui apaise la peau, du concombre qui hydrate et de thé vert qui protège des méchants radicaux libres. C’est un tout-en-un qui est essentiel à toute femme qui respecte sa peau. Abordables? Bien sûr, la plupart des compagnies offrent des formats de 25 lingettes pour 15 $. Faites le calcul!!!

Disponible chez Pharmaprix à 26 $ pour 56 lingettes

Quoi?! Déjà la maternelle?!!

Bien oui, ma grande fille commence déjà la maternelle. Quand ce texte sera publié, elle y aura vécu ses premiers jours à l’école. Non, mais tsé! Déjà? C’est à ce moment que je dois vous dire comment sa naissance me semble être hier et comme le temps passe si vite… C’est vrai que la vie va si vite.  Je me souviens de quelques moments de ma maternelle. Les chansons de Dragolimo, le roi des animaux… Dites-moi pas que je suis la seule à connaître ça?!

L’univers de Moppi

Mon fils avait à peine huit mois lorsque nous avons découvert l’univers de Moppi.

Nous nous rendions à la fête de la St-Jean-Baptise sans vraiment d’attente. Nous faisions le tour du site, lorsque nous avons entendu de la musique. Mon mini a commencé à bouger les bras et à se balancer dans sa poussette. Nous sommes donc allés voir et l’histoire d’amour entre le gros chien blanc du nom de Moppi et de mon fils a commencé.

Turning 30 With a 3-Week-Old Baby

I just turned 31 (HUM WHAT?) so I thought I would reflect on my 30th birthday when I just had Charlie. Turning 30 can be a big deal. I obviously had better and bigger things on my mind so I didn’t really care about my birthday. I ended up being really spoiled and went out when Charlie was only 5 weeks old!

Artisans québécois : mon top 5

Ok, on va se le dire, j’adore les artisans québécois. J’ai décidé que chaque fois que j’allais offrir un cadeau, j’allais offrir quelque chose fabriqué au Québec. Pour moi, c’est gratifiant de porter ou d’utiliser ce que nos artisans font de leurs mains avec passion et créativité. Voici donc mon palmarès personnel qui pourra sans doute vous inspirer et vous donner envie d’acheter local!

Le décompte : plus que 15 étés à tes côtés

Quinze années, c’est long!

Quinze étés, c’est vraiment trop court!

C’est en remettant le temps en perspective que ça nous a sauté en pleine face. C’est pour ça que nous avons décidé que nous voulions en profiter au maximum.

Muffins aux bruits

Je suis une fille super difficile au niveau de l’alimentation. Il y a tout plein d’aliments que je ne mange pas, parce que je n’aime pas soit le goût, soit la texture. Je me « force » un peu plus depuis que je suis maman, pour que mon fils mange mieux que sa mère, mais ça reste que ce n’est pas évident. Et comme mon fils « s’essaie », comme tous les enfants, je me suis dit que je pourrais vous partager des recettes qui fonctionnent bien à la maison, pour qu’il mange bien ou, du moins, qu’il mange tout court. (Et qui fonctionnent avec moi aussi, by the way!) Puisque mon fils est allergique aux arachides, mes recettes sont « arachides proof », donc sans danger pour ceux qui vivent aussi avec cette allergie!