Ta première fête des Pères

Mon chum, aujourd’hui, je veux prendre le temps de te dire à quel point j’apprécie le nouveau papa que tu es depuis quelque temps. Même si ça ne fait que quelques mois que notre poulette est parmi nous, ton rôle, tu l’as pris au sérieux au moment où tu as su qu’il y avait un petit être au fond de moi. À grand coup de lectures et de discussions, tu as su t’outiller comme pas un en plus d’obtenir ma plus grande admiration.

Aujourd’hui c’est mon anniversaire et j’ai le cœur gros

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire et j’ai le cœur gros. Parce que oui, j’espérais la grasse matinée et le café chaud au lit. Moi, aujourd’hui, c’est mon anniversaire et j’ai le cœur gros… parce qu’il n’y a rien de différent des autres jours.

La saga des dents

Oui l’appareil dentaire de ton enfant t’en fera voir de toutes les couleurs! Et on va se le dire, elles ont le dos pas mal large les fameuses dents. Autour d’environ 4 mois, ton enfant va commencer à baver comme un lama. Tu te diras alors que tu as un petit précoce et qu’une dent est peut-être en train de sortir. Ensuite ton enfant aura les joues rouges. Serait-ce une dent à l’horizon? Un bébé un peu grognon? Ah il doit faire ses dents.

Travailler et être maman quand conciliation rime avec valorisation

Lorsque j’étais petite, je rêvais de devenir enseignante, puis ce fut vétérinaire, avocate et psychologue. Les choix ont changé au fil du temps, mais une chose est restée : je voulais faire carrière dans un domaine qui allait me passionner. Et bien sûr, je voulais être maman.

Les écrans, les monstres

Je ne suis pu capable d’entendre parler contre les écrans, téléphones, télévisions ou ordis! Pour vrai là, c’est comme tout. il faut y aller avec parcimonie… Il ne faut pas virer fou!

Book Club : « Constats d’une jeune maman »

La lecture est un de mes passe-temps favoris, mais depuis que je suis maman, j’avoue que c’est vraiment devenu un défi de trouver (prendre) du temps pour lire. C’est pourquoi « Constats d’une jeune maman » de Julie Niquette aux éditions Le Dauphin Blanc s’est révélé être le livre parfait pour ma réalité de maman pieuvre qui fait douze affaires en même temps et qui n’arrête jamais.

Arrête de niaiser et profite de la vie

Dernièrement, je suis allée rendre visite à ma grand-maman qui est en CHSLD. J’ai plein de souvenirs avec elle, quand j’étais petite. Elle, elle ne sait plus qui je suis. Je ne suis même pas sûre si elle sait qui elle est. Je ne suis pas sûre si elle comprend où elle est, qu’est-ce qu’elle fait. Ma grand-maman a depuis quelque temps, la maladie de l’Alzheimer. Sa maladie est rendue assez avancée, je dirais. On dirait que la dernière visite que je lui ai faite m’a frappée de plein fouet. Il y avait ma grand-maman dans sa chaise roulante du haut de ses 80 ans et autour d’elle, courraient mes deux filles de 2 et 5 ans. Je veux dire, je sais bien qu’on vieillit tous. Je sais que la vie va vite, ça, je m’en rendais compte déjà. Mais ce moment….

J’ai déjà été toi…

J’ai déjà été toi, assoiffée de liberté et de découvertes. Remplie de rêves fous, que j’étais certaine de pouvoir réaliser sans problème. J’envoyais promener les gens qui me disaient que c’était pas réaliste. Leur rationalité, je la reléguais à leur vieillesse, à leur frustration de ne pas avoir eu l’audace de réaliser leurs propres désirs. Comme toi, je me suis assise dans un autobus bondé et j’ai pris toute la place que j’avais envie de prendre en critiquant les gens qui trouvaient que j’exagérais. Je me suis plainte d’un bébé qui pleurait derrière moi, qui donnait des coups de pieds sans fin dans le dossier de mon siège, que la mère n’arrivait pas à contrôler. Je l’ai jugée, je l’ai trouvée idiote de ne pas savoir comment élever cet enfant-là. Je me suis pensée mieux qu’elle. Je me suis retournée plusieurs fois pour lui montrer mon mécontentement et lui faire part de son incompétence. Puis j’ai quitté cet autobus et je me suis rendue à ma destination.

M’écouter et me respecter m’a coûté ma relation avec ma mère

Prendre position, s’écouter, se respecter et faire ce qu’il y a de mieux pour nous, n’est-ce pas le but d’une vie?

Ce n’est pas toujours facile de se mettre en priorité et de prendre des décisions qui, nous le savons très bien, ne feront pas le bonheur de tous.  

À toi, qui m’as demandé d’être ta demoiselle d’honneur

Je cherchais une façon unique et à ma façon de te dire merci. Les discours devant la foule, ce n’est pas mon genre. Beaucoup trop gênée.
Par contre, écrire, j’adore! Alors, mon discours surprise ne sera pas verbal, mais écrit.