T’es mon fils. « Mon fils », 2 petits mots courts qui, mis ensemble, me font l’effet d’une bombe chaque fois que je les prononce, même dans ma tête. MON FILS

Dès que j’ai vu apparaître la petite ligne de couleur sur le test de grossesse, mon cœur s’est emballé, il s’est rempli d’amour pour toi, que je ne connaissais pas encore, mais que j’avais déjà tellement hâte de rencontrer. Et quelle rencontre! Le plus beau moment de ma vie!

Mon fils…

Je sais, je devrais dire « notre fils », puisque tu es aussi le garçon de ton papa. En fait, tu lui ressembles tellement! Tu es un beau mélange de ton papa et de ta maman et, même si les mots justes seraient « notre fils », quand je te regarde, c’est plus fort que moi. Tu es MON fils. Jamais je n’aurais pensé avoir un petit garçon. J’ai toujours pensé, du plus loin que je me souvienne, que j’aurais une petite fille… et j’en étais persuadée au moment même où j’ai su que je te portais, jusqu’à ce que l’échographie révèle un petit attribut typiquement masculin! Et tu sais quoi? Je ne t’échangerais contre une petite fille pour rien au monde! Tu es MON FILS!

Il y a des journées où c’est plus difficile que d’autres, c’est vrai. Certains jours, tu peines à dormir; d’autres fois, les dents te font pleurer et pleurer, tu es inconsolable et seuls mes bras peuvent te réconforter. Malgré tout, quand je me couche à tes côtés par terre, pour jouer un peu, avant ou après le bain, que tu tournes la tête vers moi et que tu me fais ton plus beau sourire (parce qu’ils sont tous plus beaux les uns que les autres, tu t’imagines bien!), je fonds, carrément. Tu es magnifique! Tes yeux rieurs, ton p’tit nez mignon, ton sourire charmeur… tu es tout simplement parfait! C’est l’évidence même, comment ne pas être parfait… tu es MON FILS! Et à mes yeux, tu seras toujours le plus beau bébé, le petit garçon le plus extraordinaire, l’ado merveilleux (malgré que tu seras quand même un ado!), l’homme formidable que tu deviendras…

T’es mon fils… Je t’aime, Adrien!
audrey

AUDRÉE