Courir après le temps…

C’est pas comme si le changement d’heure nous a aidés là-dedans. Je trouve ça difficile de toujours m’assurer d’avoir le temps de passer du temps avec mes enfants. La fin de semaine, c’est un cas réglé. Je suis plutôt leur animal de cirque. On se garde un gros moment le samedi et le dimanche matin. Ensuite, je fais mes trucs. Mon lavage, l’épicerie, etc. Avant le souper, hop! On dessine, on fait des casse-têtes. Tout ça sans parler des routines du dodo qui ne finissent pu de finir.

Mais la semaine, j’ai toujours un mini moment de culpabilité. Étant plutôt seule avec mes boys la semaine, on revient de l’école et de la garderie, je défais les sacs, les boîtes à lunch, je fais parfois la vaisselle du matin (au secours les matins pressés!), je prépare le souper (dites donc, vous avez des recettes dans la mijoteuse à me refiler?) et… je chiale.

Lâche ton frère. Sors de sa bulle. Ne lance pas ça dans la fenêtre. Quand vas-tu essuyer ton derrière tout seul, seigneur? Gérer des conflits de frères un étage plus bas les mains dans l’poulet au citron et aux herbes, ça ne fait pas nécessairement partie de mes plans de fin d’après-midi, mais je vis tout de même avec, comme tous les parents de ce monde.

Pour revenir à la culpabilité, je tente d’intégrer mes enfants dans bien des projets afin de m’assurer de passer le plus de temps avec eux. Par projet, je ne parle pas d’un herbier de luxe ou des bath bombs à la gomme balloune. Nope. Je parle de cuisiner une douzaine de muffins, de plier des vêtements en mettant les bons bas ensemble, de laver les fenêtres (catastrophique et hilarant en même temps) … Une journée, je trouve que c’est une bonne idée et l’autre, je me demande si je n’aurais pas dû les planter devant une émission, chose que je ne fais clairement pas assez souvent.

C’est connu. L’exutoire parental par excellence : les écrans. Non, mais quelle pression je me mets à ce niveau-là! Ils ont écouté une émission de 25 minutes le matin? Alors je préfère qu’ils n’en écoutent pas le soir. C’est fatigant parce que je sais que le matin, plutôt que de gérer les chicanes fraternelles pendant que je me crêpe le chignon, si je les flanquais devant un Passe-Partout, tous les problèmes seraient réglés.

Pis y doit bien y avoir une étude quelque part qui dit que la télé, ça sert à quelque chose autre que de t’abîmer les yeux, de promouvoir un comportement antisocial et des comportements violents? (J’essaie de me convaincre pour me faciliter la vie un peu!)

La semaine, vous prenez le temps de passer des moments de qualité avec vos enfants?