« J’en ai vu d’autres », lui dis-je chaque jour. Une petite crise de bacon ne me fait plus flipper comme avant.

Avec mon 1er enfant, la passe du 2 ans a été très difficile pour moi. Comme dans un texte précédent sur le blogue « Le Terrible Two : dur dur d’être un bébé », je vous rappelle que « verre d’eau versé sur le sol, nourriture à chat partout sur le plancher, objet X dans le bol de toilette… » ne sont que quelques exemples de ce que j’ai subi avec mon plus vieux. Cette fois-ci avec mon chérubin de 2 ans, j’essaie de prendre cette passe à la légère. Mais j’avoue que ce n’est pas toujours facile.

Par exemple, j’aimerais passer du bon temps dehors. Quand je crois que ce sera facile dans notre cour arrière, petit monsieur décide de faire tout ce qui n’a pas le droit. Pouvez-vous bien me dire qui a eu la brillante idée de mettre des petites roches tout autour de la piscine? Je peux vous dire que cette personne n’avait certainement pas un petit de 2 ans. Lesdites roches se ramassent un peu partout sur l’herbe et aussi dans le visage du frère aîné. Des heures de plaisir! Puis, donnez-moi votre truc pour que le sable reste dans son carré. Je n’ai toujours pas trouvé la solution. Et je pourrais encore donner des milliers d’exemples.

Chez vous, parents de mini de 2 ans, comment ça se passe pour les repas? Ici, mais quels désastres! Parfois, c’est tellement ridicule que j’en ris. L’autre soir, je m’étais vraiment forcée pour faire une table digne d’une grande occasion. J’avais cuisiné plusieurs mets que j’avais bien disposés sur une table habillée avec une nappe et ses ustensiles agencés. Qu’est-il arrivé? Juste quand c’était LE temps de manger, assiettes chaudes servies pour tous, mon bébé de 3 mois hurlait pour boire, mon grand de 3 ans ne cessait de répéter « JE VEUX PAS! » comme il aime si bien le dire ces derniers temps et mon Terrible Two essayait de s’enfuir de la maison par la porte avant. Ah… et mon amoureux n’avait pas fini de travailler finalement. Alors j’étais assise seule, à picorer dans mon assiette, bébé accroché au sein, ne me permettant pas trop de courir après ces 2 autres coquins.

Puis, « J’en ai vu d’autres » : coups de pied lors des changements de couche, crises pour s’habiller, fesses à l’air qui courent partout dans la maison, bacon quand vient de temps de se brosser les dents, tapes dans le visage de son frère aîné, de sa mère, de son père (au moins le bébé est épargné!)… Et j’en verrai surement de nouvelles aussi!

Sur ce, après petit défoulement pour Maman, je vais retourner à mon occupation principale de la journée : planifier l’anniversaire de mon Terrible Two préféré qui aura ses 2 ans dans quelques jours. Je vous souhaite, autres parents de « 2 ans pas faciles », que cette passe s’achève!

Bon été les Parents Poules!