Je m’étais procuré un porte-bébé à la naissance de mon fils, mais je ne l’ai jamais vraiment utilisé. J’ai essayé à quelques reprises, mais elles étaient toutes infructueuses; mon petit poulet semblait inconfortable, gigotait et pleurait non-stop jusqu’à ce que je le sorte de là. J’ai donc abandonné l’idée. J’aurais sans doute persévéré davantage et fait plus de recherches sur le sujet si j’avais eu un deuxième enfant à m’occuper, mais là avec un seul, j’étais correcte avec mes bras et la poussette.

Toutefois, récemment, alors que l’on planifiait nos vacances en famille, j’ai eu envie de me procurer un porte-bébé pour mon enfant de quatre ans. Mon garçon est très colleux et adore se faire prendre, mais il pèse près de 40 livres, alors ça commence à faire lourd. Je pensais entre autres à l’aéroport bondé, au déplacement en transport en commun avec tous les bagages, aux endroits difficiles d’accès avec la poussette, aux hikes prévues pendant notre périple, aux moments où je serais seule avec un enfant qui aime encore beaucoup se faire prendre, etc.

J’ai donc acheté un porte-bambin conçu spécifiquement pour les enfants pesant entre 25 et 60 livres. Le principe est exactement le même qu’un porte-bébé, mais le format est plus grand. On parle d’un investissement de quelques centaines de dollars, mais je peux vous confirmer que ça en vaut réellement le coup!

Mes constats

C’est simple à utiliser, ça prend peu de place dans les bagages et c’est très pratique. C’est une option qui permet de s’adapter à toutes sortes de situations qui autrement auraient été plutôt pénibles. Honnêtement, sans le porte-bambin, on aurait été obligé de se priver de certaines activités.

C’est excellent pour les enfants qui sont pleins d’énergie et d’entrain en début de parcours, mais qui perdent de la motivation en chemin ou pour qui les petites jambes se fatiguent vite. Ils peuvent ainsi se reposer à tout moment sans qu’on soit obligé de s’arrêter ou de rebrousser chemin.

C’est vraiment pratique, MAIS c’est lourd! C’est comme porter un sac à dos de 40 livres… qui bouge! Pour une balade sur terrain plat, le défi n’est pas grand, mais pour l’ascension d’une montagne, c’est tout un workout! J’avais la petite jambe qui shakait à la fin de la randonnée! 😉

Vous utilisez un porte-bambin pour les longues excursions avec vos toddlers?