Les enfants oublient de boire lorsqu’ils sont trop occupés à jouer, s’amuser et courir. La soif est le premier signe de déshydratation alors, offrez à votre enfant à boire fréquemment tout au long de la journée surtout lorsqu’il fait chaud, qu’il pratique une activité physique ou qu’il est malade.

La quantité?

Un enfant devrait boire 7 à 10 petits verres de liquide par jour (125 ml) dont 3 à 4 au minimum doivent être de l’eau. Cette quantité remplace l’eau perdue dans l’urine, les selles et la transpiration. Votre enfant a un petit estomac qui se remplit vite, pour arriver à combler ses besoins en liquides, il faut multiplier les occasions de lui offrir à boire.

Les aliments contribuent également à hydrater votre enfant, car ils renferment de l’eau; en particulier les fruits et les légumes. Saviez-vous que la pastèque est le fruit hydratant par excellence! L’eau représente 92 % à 95 % de son poids. C’est pour cette raison que l’on l’appelle le « melon d’eau ».

Malgré leur contenu en eau, les aliments ne suffisent pas à combler les besoins, les liquides sont essentiels.

 La variété?

De l’eau tout au long de la journée : « Ah nooon pas de l’eau! C’est plaaaate!!! » Cette phrase vous est familière? Mission EAU EN MODE SÉDUCTION : des verres colorés avec des pailles en serpentins, un pichet d’eau froide à table aux repas, des bouteilles à l’effigie des personnages préférés de vos enfants sur la route ou durant leurs activités sportives. Aromatisez l’eau naturellement en y ajoutant : des fraises, des concombres, des tranches d’agrumes, de la menthe, du basilic, du romarin, etc. Vous pouvez également ajouter des glaçons contenants des fruits congelés.

Crédit : Pixabay

L’important est d’avoir de l’eau fraîche disponible et à la vue de votre enfant.

Du lait de vache, une boisson de soya enrichie ou des smoothies maison aux repas et collations. Si vous avez un petit mangeur, limitez les liquides une heure avant le repas et offrez le lait ou l’eau une fois qu’il commence à manger.

Les boissons sportives et les jus?

Les boissons sportives contiennent l’équivalent de 4 ou 5 cuillères à thé de sucre par tasse et des électrolytes. Elles sont intéressantes pour hydrater ceux qui s’entraînent plus d’une heure. Pour les enfants qui n’en ont pas besoin, ces boissons peuvent contribuer à l’embonpoint et à l’obésité et nuire à la santé dentaire.

Les jus de fruits sont encore plus sucrés. Si votre enfant pratique une activité d’une durée d’une heure, excluant le temps assis sur le banc, l’eau est amplement suffisante.

Voici une belle affiche À l’eau créée par l’équipe de nos petits mangeurs, un précieux aide-mémoire à imprimer!

Chin-chin!