Les flocons tombent lentement sur le sol au son des petits oiseaux courageux qui ont choisi de passer l’hiver ici. Les lumières de Noël embellissent les chaumières pour l’arrivée du Père-Noël qui apporte des sourires enveloppés dans du papier aux couleurs thématiques du moment. Les maisonnées sentent la soupe réconfortante et le chocolat chaud d’après glisse avec les petits mousses. Et toi, tu portes la vie. Tu construis un humain. Tu partages ton toi-même avec la merveille qui se développe en toi un peu plus chaque jour.

C’est beau hein? Ça sonne si romantique! Ben POWWWWW! M’a péter ta balloune su’un maudit temps! J’m’en vas te le dire, moi, c’est quoi être enceinte l’hiver pour vrai. Pas de filtre Instagram, pas de Photoshop ni de musique d’ambiance. Le rough! Le vrai!

Kitty Forman Pow GIF - Find & Share on GIPHY

Crédit : Giphy

Être enceinte l’hiver, c’est avoir la chienne de te péter la gueule à chaque pas que tu fais. Le sol est pas trustable pis ton nouveau centre de gravité non plus. Ton nerf sciatique est déjà souffrant, mais tu vas tester ses limites en faisant un faux mouvement parce que la plaque de glace sous ton pied t’a fait une belle surprise. 1-0 nerf sciatique… À tous les coups!

Dans le même ordre d’idées, faire tes courses aussi ça ne sera pas plus simple! Les supermarchés ne sont pas tellement conscientisés à la minorité, je le concède, de femmes qui ont choisi de se reproduire. Pas plus qu’à la majorité des non fécondés qui préfèrent, selon des statistiques, à 100 % ne pas se fracturer le coccyx dans le stationnement dudit commerce. Ces lieux sont des patinoires extérieures ou des trails de off road pas déneigées pour deux cennes. Bonne chance pour pousser ton panier à bout de bras là-dedans!

Embarquer et débarquer de ton véhicule avec ton manteau rendu trop serré, c’est du sport. Faque là tu vas dépenser 80 $ pour un p’tit bout de tissu avec deux zips pour te faire la place qu’il faut pour pouvoir te déplacer et respirer en même temps. Le luxe toé chose!

(Note : vous pouvez aussi vous procurer une amie généreuse qui vous prêtera la rallonge de manteau. Merci Marie!)

De l’autre côté, cette super invention qu’est la rallonge de manteau (appelée avec un beau p’tit nom cute pour ne pas que t’aies trop l’impression de t’être faite fourrée par le ratio argent payé versus centimètre carré de tissu) ne servira plus à rien une fois assise dans l’auto depuis plus de 10 minutes. Rendue là, tu vas enlever tout ça parce que tu vas crever de chaud. Mais tu vas laisser le chauffage rouler quand même parce que t’as un mari ou ton plus vieux ou les 2 assis dans le véhicule avec toi. Eux pour qui -22 est une température justifiée pour mettre du chauffage (les fuckés t’sais)!

L’hiver, on s’entend pour dire que c’est la période rêvée pour se coller sous les couvertures… En amoureux… Pas de bobettes… Tu vois le genre? T’es-tu malade?! Juste l’idée de faire tes jambes t’essouffle. L’hiver ET la grossesse sont déjà individuellement deux très bonnes raisons d’espacer les séances de rasage. Imagine combinées ensemble! Hey, rendu à un certain stade (qui a été atteint assez rapidement pour moi à cette grossesse-ci), faire tes jambes, c’est un projet. Avec un plan de match, des outils, des références pis des assistants si nécessaire.

La note positive là-dedans, c’est que je donnerai naissance à une belle petite fille quand le printemps pointera le bout de son nez. Avec le soleil… Les écureuils… Bambi et Panpan… Les fenêtres grandes ouvertes de la maison pour respirer la brise du printemps… Pis la slush partout!