Première phrase «Fais-toi en pas, tu vas aimer ta deuxième poulette autant que la première, l’amour ça se multiplie». OUIN, bien personne ne m’avait dit que je perdrais la relation unique, précieuse et fusionnelle que j’avais avec ma première poulette. Personne ne m’avait dit qu’il serait difficile de soudainement n’avoir presque plus de temps à consacrer à celle à qui je dévouais ma vie entière depuis 16 mois. Oui, j’ai assez d’amour pour mes deux poulettes. En fait, j’ai à la fois le cœur qui déborde d’amour pour deux magnifiques poulettes et en même temps le cœur brisé d’une relation mère-fille unique qui s’envole à tout jamais et ÇA, personne ne m’en avait jamais parlé. Suis-je la seule à avoir vécu la venue d’un deuxième enfant de cette façon?

 

Deuxième phrase « Avoue que tu ne saurais plus quoi faire de ta vie sans tes enfants ». FAUX!!! Moi, j’adore mes filles, j’aime passer du temps avec elles, jouer par terre, faire la folle. Je déteste devoir les envoyer à la garderie, même si c’est chez ma sœur, parce que j’aime mieux toujours les avoir à l’œil. Mais si vous me demandez ce que je ferais sans enfants….Je redeviendrais très facilement égoïste! Je sortirais avec mes copines, j’aurais du temps pour me peigner le matin, je prendrais des bains, je partirais en vacances d’amoureux et 1 001 autres choses. Mais j’ai choisi d’être une maman poule et imparfaite et j’en suis fière!

Troisième phrase « Profites-en, tu vas voir ça passe tellement vite ». DÉSOLÉE, mais avec mes deux poulettes de moins de deux ans, me réveiller six fois par nuit, me lever à 6 h tous les matins, changer 14 couches par jour, surveiller tout ce qui peut être mis dans la bouche, même ce que je n’aurais jamais soupçonné et j’en passe. Eh bien moi personnellement, j’ai bien hâte que ça passe et non, je ne trouve pas que ça va vite. J’ai hâte que le temps passe pour pouvoir inventer des jeux avec me poulettes, jaser avec elles, pouvoir aller au zoo et au musée et les voir s’émerveiller. Pour moi, bébé c’est bien, mais grande c’est mieux!!!

Vous, quelles phrases vous font réagir?

 

dom

DOMINIQUE P.