J’ai longtemps hésité à écrire sur le végétarisme chez l’enfant, mais suite à la mauvaise presse qui ne cesse de faire les manchettes; j’ai décidé de partager mon opinion de nutritionniste en pédiatrie et maman d’un jeune enfant végétarien. Plusieurs arguments et motivations peuvent amener une famille à végétaliser son alimentation : la préoccupation envers l’environnement, les bienfaits à long terme sur la santé, le facteur économique, l’éthique animal et j’en passe. Pour moi, la sélectivité alimentaire de mon mini nous a amené à végétaliser notre alimentation pour combler ses besoins nutritionnels.

Mon but n’est pas de vous convaincre que le végétarisme est LA meilleure façon de s’alimenter, mais de démystifier l’alimentation végétale chez l’enfant d’un point de vue professionnel avec le regard d’une maman qui végétalise graduellement le menu familial.

Selon l’Academy of Nutrition and Dietetics, les Diététistes du Canada et la Société canadienne de pédiatrie :

«[..] les régimes végétariens, (y compris végétaliens), convenablement planifiés, sont sains, adéquats sur le plan nutritionnel et peuvent fournir des avantages pour la santé pour la prévention et le traitement de certaines maladies. [..]. Les régimes végétariens et végétaliens équilibrés sont appropriés à tous les âges de la vie, y compris pendant la grossesse, l’allaitement, la petite enfance, l’enfance et l’adolescence, l’âge adulte ainsi que pour les sportifs ».

Je porte votre attention sur les mots convenablement planifiés. Si vous choisissez de réduire votre consommation de viande et produits laitiers ou de les éliminer, il faut les remplacer par des alternatives. Végétarien ou pas, une alimentation variée et équilibrée est essentielle chez l’enfant pour éviter des carences nutritionnelles.

Il a suffi pour quelques parents mal informés d’improviser une alimentation qu’ils qualifiaient « végétarienne » pour semer la confusion et la peur chez bien des parents et des professionnels de la santé.

La croissance des enfants végétariens et végétaliens (avec une alimentation équilibrée) ne diffère pas de celle des enfants omnivores. Voici quelques conseils de base pour assurer un équilibre dans l’alimentation végétale :

– Offrez des aliments riches en énergie régulièrement aux enfants : noix et graines ainsi que leurs beurres, produits de soya (tofu et tempeh), légumineuses et avocats

– Consommez des aliments enrichis en vitamine B12 comme les boissons végétales enrichies, la levure nutritionnelle enrichie et ajouter un supplément au besoin

– Intégrez des sources végétales d’oméga-3 : huile de canola, huile et graines de lin, graines de chia, huile et graines de chanvre, etc.

– Offrez une source de vitamine C aux repas (ex : agrumes, fraises, poivrons, kiwi, tomates, etc.) pour améliorer l’absorption du fer

– Offrez un supplément de vitamine D du mois d’octobre à avril, végétarien ou pas

– Utilisez le sel iodé

 Bien équilibrée, l’alimentation végétale comble les besoins nutritionnels de l’enfant. La clé, c’est l’information. En cas de doute, consulter un nutritionniste à l’aise avec le végétarisme chez l’enfant.

Voici quelques ressources intéressantes :

La végé d’à côté, une consœur végane que j’adooooore

Endorphine nutrition pour les adultes sportifs végétariens

La cuisine de Jean-Philippe est un incontournable

Ménager la chèvre et manger le chou, livre rédigé par des consœurs

Sur ce, je vous laisse, je dois mariner mon tofu!

Cosette, la nutritionniste en pédiatrie

 

Références:

Position of the Academy of Nutrition and Dietetics: Vegetarian Diets. J Acad Nutr Diet. 2016;116(12):1970-1980.

Amit M; Société canadienne de pédiatrie, Comité de la pédiatrie communautaire. Les régimes végétariens chez les enfants et les adolescents. Paediatr Child Health 2010;15(5):309-14

Davis B, Vesanto M. (2014). Becoming vegan, the complete reference on plant-based nutrition.